Poulehouse

L’œuf qui ne tue pas la poule.

Concept novateur et respectueux de toute forme de vie, Poulehouse propose le premier œuf qui ne tue pas la poule avec un mode de production responsable et sans abattage.
Les poules vivent toute leur vie au même endroit que ce soit dans la ferme pilote du Limousin ou chez les éleveurs partenaires.
Elles évoluent en plein air, avec une conduite d’élevage qui répond à leurs besoins naturels.
 
 

Les promesses Poulehouse :

✔︎ pas d’abattage des poules

✔︎ producteurs mieux rémunérés

✔︎ pas de poules épointées

✔︎ mise en place du sexage-in-ovo afin d’éviter le broyage des poussins mâles

✔︎ pas d’abattage des poules

Dans la filière de l’oeuf, à partir de l’âge de 18 mois les poules pondeuses deviennent moins productives donc moins rentables.

Pour cette raison, 50 millions de poules sont abattues/envoyées à l’abattoir chaque année en France (même en bio !) alors qu’elles peuvent vivre en moyenne 6 ans.

[Une toute petite partie est consommée en poule au pot, une autre en farine animale, et la majeure partie, envoyée en Afrique, est commercialisée sous l’appellation « poulet » ce qui dérègle le marché local.]


✔︎ producteurs mieux rémunérés

Nous choisissons de rémunérer nos producteurs au juste prix soit 12 à 15% que ce qu’il se fait habituellement dans la production d’oeufs.

 

✔︎ pas de poules épointées

Dans la filière de l’oeuf l’épointage est une pratique très courante consistant à couper la pointe du bec des poules à leur naissance pour éviter qu’elles ne se blessent entre elles. Cette pratique est source de souffrance chez l’animal. Chez Poulehouse, nous considérons qu'épointer est prendre le problème à l'envers : cela consiste à prévenir un possible picage en mutilant l'animal. Nous préférons voir les choses ainsi : prévenir et tout faire pour éviter une situation de stress pouvant mener au picage, et laisser leur bec entier aux poules. Cela nous paraît plus intègre.

 

✔︎ mise en place du sexage-in-ovo afin d’éviter le broyage des poussins mâles

Depuis janvier 2020, Poulehouse s’est engagé à ce que tous les renouvellements de lots de poules de ses éleveurs partenaires soient issus de sexage-in-ovo.

Afin de faire venir à la vie de futures poulettes, des poussins mâles et femelles naissent en couvoir. Les poussins mâles étant inutiles à la filière viande et à la filière œuf, ils sont éliminés à la naissance. La méthode de « sexage in ovo » à J+9 permet de détecter le sexe du poussin dans l’œuf, à 9 jours de couvaison, quand il est encore à l’état d’embryon et ainsi encore incapable d’interpréter la douleur. Une fois le sexe détecté, les œufs mâles sont utilisés dans la composition de produits à haute valeur nutritionnelle tandis que les œufs femelles sont remis en couvaison.